Ok Google, raconte moi une blague




«    1 of 34    »

Melon et Melèche ont envie de se fumer un petit pet,

Melon achète les feuilles, Melèche le bout.

— @Jokes de papa

Qu’est-ce que 2 canards qui se battent?

Un conflit de canard

— @Jokes de papa

Pourquoi faut-il aimer son prochain?

– Parce que les autres sont loin.

— @Jokes de papa

Un jour, Dieu demanda à Léonard de devenir une sci

Et depuis, Leonard De Vinci…

— @Jokes de papa

C’est un pistolet qui s’approche d’une mitraillette et qui lui dit:
– Ca fait longtemps que tu bégayes?

— @Jokes de papa

Savez-vous quelle est la différence entre un fonctionnaire et un chômeur ?
Un chômeur, lui, a déjà travaillé.

— @Jokes de papa

Un mec rentre dans un bar :
– Je voudrais une chwourkanistroufblisk à la menthe.
Et le barman :
– Un chwourkanistroufblisk à la quoi ?

— @Jokes de papa

Melon et Melèche sont deux copains.

Melon est un crétin et Melèche une burne.

— @Jokes de papa

Qu’est ce qu’un chat qui habrite beaucoup de personnes ?
Un chapiteau

— @Jokes de papa

Comment appelle-t-on le lait maternelle des femmes des Antilles ?

Le lait entier

— @Jokes de papa
«    1 of 34    »





Les meilleures blagues sur Instagram

Les meilleures blagues sur Facebook


Comment écrire une blague courte qui déchire ?

OK Google, raconte-moi une blague

Qu’ils s’appellent Siri, Alexa, Cortana ou – plus sobrement – Google, les assistants vocaux font désormais partie de notre quotidien. Et, croyez-le ou non, ils ne sont pas seulement là pour nous donner la météo ou nous trouver la pizzeria la plus proche, mais aussi, et surtout, pour nous faire rire. D’où la célèbre formule, désormais passée dans le langage courant de « OK Google, raconte-moi une blague », un assistant vocal qui est d’ailleurs loin de manquer de répartie.

Le boom des assistants vocaux

Depuis quelques années, les grandes multinationales technologiques ont décidé de se lancer dans une course effrénée à l’intelligence artificielle. Le résultat, aujourd’hui, se décline en une série d’assistants vocaux que plus personne ne présente, susceptibles de vous assister dans toutes vos tâches de la vie quotidienne, et notamment de répondre à vos questions les plus existentielles. Il suffit pour cela d’utiliser une simple commande automatisée, de type « OK Google ».
De « machine » à tout faire, capable de vous rappeler vos vols et rendez-vous, de vous indiquer les horaires d’ouverture de la pharmacie, de vous informer du trafic routier en direct, de vous servir de calculatrice, ou encore de vous diffuser la musique de votre choix, l’assistant vocal s’est aussi vite converti en joujou pour les plus facétieux d’entre nous. En effet, force est de constater qu’avec des commandes du type « Dis-moi une blague » ou « Raconte-moi une histoire drôle », l’assistant vocal peut convertir tous vos moments d’ennui en une franche partie de rigolade, que vous soyez seul ou entre amis.

L’assistant Google et son sens de l’humour

Car si vous l’ignorez encore, sachez que l’assistant vocal Google est doté d’un incroyable sens de l’humour, d’une bonne dose de répartie, et d’une grosse pincée d’auto-dérision. Souvent drôles et sarcastiques, parfois déconcertantes, une chose reste néanmoins sûre: les réponses à la commande « Dis-moi une blague » ne vous laisseront pas indifférent.
Google apportant régulièrement des actualisations à son système, les réponses de l’assistant vocal peuvent également varier au fil des mois. En outre, l’entreprise prévoie toujours une large variété de résultats pour les différentes questions posées par l’utilisateur. C’est pour cela qu’il est intéressant, voire même recommandé, de lui demander une histoire drôle à plusieurs reprises, à l’identique ou en reformulant la question: les résultats sont surprenants…et le plus souvent à mourir de rire ! À tel point que certains n’hésitent pas à affirmer que l’assistant vocal Google est bien plus amusant qu’utile…même si ceci est un autre débat.

Les blagues de l’Assistant Google sur jokes-de-papa

Alors, pour combler vos moments d’ennui, ou tout simplement vos envies de vous amuser, libre à vous de vous mettre à titiller votre assistant vocal jusqu’à ce qu’il vous fasse, vous et votre assemblée, partir dans de grands éclats de rire. Souvent, ce sont d’ailleurs les propres tentatives de l’assistant Google pour vous faire rire qui s’avèrent bien plus tordantes que les anecdotes et calembours eux-mêmes racontés. Mais, quoi qu’il arrive, la commande « OK Google, raconte-moi une blague » vous assurera de bons gros fous rires.