«    1 of 27    »

Qu’est-ce qu’un négro ?

Un homme de couleur, qui vient de quitter la pièce.

— @Jokes de papa

C’est un aveugle qui rentre dans un bar, puis dans une table, puis dans une chaise, puis dans un mur, et..

— @Jokes de papa

Qu’est-ce qu’une luciole qui prend du viagra ?

Un néon…

— @Jokes de papa

Que dit une noix de coco lorsqu’elle tombe a l’eau?

Je me noie…

— @Jokes de papa

Un jour, Dieu ordonna de tuer Zani

Et Panzani !

— @Jokes de papa

Que faire lorsqu’un geek pleure ?

On le console

— @Jokes de papa

Quel est le point commun entre un homme au réveil et un élastique ?

Eh bien il s’étire, il s’étire, il s’étire, et il pète !

— @Jokes de papa

Quel super héros donne le plus vite l’heure ?

Speed heure man !

— @Jokes de papa

– « Docteur, je suis amnésique. »

– Ah…Et depuis quand ?


– Depuis quand quoi ?

— @Jokes de papa

– Tu connais la blague du con qui dit non ?

– Non…

– …

— @Jokes de papa
«    1 of 27    »

Être drôle avec une blague nulle quand on est coincé ? C’est possible.

Tout le monde n’a pas la chance de créer une entreprise, d’être un bon orateur, ou de réaliser une prouesse immense dans sa vie. Vous pouvez cependant, apprendre facilement à devenir quelqu’un de sympathique et drôle dans votre entourage. Vous le savez bien, l’humour offre de nombreuses opportunités à ceux qui savent s’en servir. Recommandé par les médecins pour garder une bonne santé, l’humour facilite l’insertion dans un groupe ou dans une communauté. L’humour aide également les hommes à séduire les filles. D’ailleurs, un vieil adage met en avant cette phrase en disant « une femme qui rit est une femme à moitié conquise ». Malgré ce côté attrayant de l’humour, ce n’est pas donné de réussir à amuser une personne. Certains utilisent de fausses blagues peu hilarantes et lourdes de sens pour faire rire les autres pendant que d’autres utilisent l’humour noir Quand vous échouez à faire rire, votre ego en prend un coup ; mais quand vous réussissez, votre aura augmente. Vous aimeriez sûrement connaître la recette pour développer votre sens de l’humour et créer une blague nul, mais drôle ? La suite vous y aidera.

Apprenez des gens autour de vous

Vous avez certainement des personnes autour de vous qui savent mettre de la bonne humeur. Observez-les et identifiez les périodes qu’ils choisissent pour faire rire les autres. Si ces gens vous font rire, alors ils ont la méthode pour y parvenir. Vous devez sélectionner quelques-unes des blagues nulles qu’ils énoncent et qui arrivent le plus à vous faire rire. Faites-en un recueil de blagues à mémoriser et à présenter au bon moment. En tant que débutant, les histoires longues et drôles sont à éviter. Vous ne possédez pas encore le talent de votre mentor pour raconter une histoire et en tirer des conclusions pour faire amuser l’auditoire. Dans la majorité des cas, c’est rare de faire sourire des gens à l’aide d’une histoire. Le message de l’histoire est perçu différemment par chaque personne. Être drôle ne veut pas dire avoir une histoire à raconter, et recourir à une histoire est la dernière option à laquelle vous devriez recourir pour être drôle. Imiter son mentor reste la technique la plus utilisée dans le paysage humoristique. Tout comme un jeune reprend les desseins des œuvres des plus grands dessinateurs avant d’adopter son style, vous devez copier les blagues de votre mentor et les adapter à votre style.

Augmentez vos connaissances en humour

Après avoir traversé les étapes mentionnées plus haut, vous devez passer à l’action et vous lancer. Le meilleur remède reste la pratique. À la moindre occasion, prenez votre chance et lancez vos blagues. Une blague courte nul peut être drôle dans votre tête et la seule manière de vérifier qu’elle fera rire, c’est de la tester sur un auditoire. Plus vous testerez vos blagues, plus vous découvrirez les rouages de cet art. Fixez-vous des défis quotidiens, hebdomadaires et mensuels sur le nombre de blagues à lancer. Cela peut vous effrayer au départ, mais c’est en forçant votre nature que vous réussirez à devenir la personne charmante que vous souhaitez être.

Une vanne pour détendre l’atmosphère

La vanne est largement utilisée pour faire rire des personnes. C’est en quelque sorte le joyau de l’humour. Très utilisée pour créer une blague nul, la vanne sert à pointer un manquement, une aberration, chez une personne pour en faire quelque chose de drôle. La vanne est aussi appelée dérision. Vous devez avoir un sens élevé de l’observation et être attentif pour identifier l’élément de dérision. Une fois repéré, vous pourrez rebondir dessus et lancer une vanne qui sera probablement appréciée. En adoptant cette manière, vous évitez le snobisme, phénomène qui consiste à croire que l’humour est un exercice facile et vulgaire. Certains confondent la comédie à la blague, même si elle est nulle. La comédie n’est pas la seule façon de faire rire. En apprenant à créer des blague nul mais drole, vous deviendrez plus sociables et aurez beaucoup d’amis.

Savoir utiliser l’ironie dans les blagues

L’ironie est une bonne arme pour déclencher de l’humour. C’est une forme de vanne, mais appliquée aux propos émis par l’autre. Tellement d’idioties sont débitées par des personnes, sans qu’ils s’en aperçoivent, que l’on peut s’en servir pour paraître drôle auprès d’eux. Ironiser sur les propos de vos semblables correspond à une blague courte nul, mais drôle. Faites attention à son utilisation, car l’ironie mal appréciée peut se transformer en injure et bienvenu les soucis. Faites une accentuation sur les propos pour montrer le caractère non belliqueux de la blague et prouver que c’est à prendre au second degré.

Exemples de blague nul mais drole

Blague 1 : Pourquoi mange-t-on de la glace après un chagrin d’amour ? Car glace répare, car glace remplace.
Blague 2 : La mère d’Émilie est furieuse. Regarde, le lait déborde, pourtant je t’ai demandé d’observer ta montre. Mais maman, c’est ce que j’ai fait. Il était 8 h 10 exactement à la montre quand cela s’est produit.
Blague 3 : Le feu de signalisation à l’intersection passe au jaune. Quelle attitude choisirez-vous ? A : je ralentis. B : je m’arrête. C : Jacques Seiler (j’accélère).
Blague 4 : Un jeune garçon demande à son père : s’il te plaît, papy donne-moi 2 euros pour le pauvre monsieur qui crie en route. Évidemment, dit le père. Et que crie-t-il, ce pauvre monsieur ? Glaces ! Deux euros, deux parfums.
Blague 5 : La différence entre lui et moi, c’est que j’ai de la graisse et lui a de la grâce.
Blague 6 : C’est l’histoire des petits chiffons blancs. Un monsieur met des petits chiffons blancs dans le jardin. Voilà son voisin qui arrive et lui dit : pour quelle raison mets-tu des chiffons blancs ? Le monsieur répond : c’est pour effrayer les girafes. Le voisin surpris lui répond : mais il n’y a pas de girafes à la ronde. Tout en continuant de déposer des chiffons, le monsieur lui répond : normal, puisque je mets des chiffons blancs.