«    1 of 27    »

Melon et Melèche qui rentre dans une boucherie

Melon achète une cotelette et Melèche la saucisse.

— @Jokes de papa

Quand Hitler s’est-il suicidé ?

Après avoir reçu sa facture de gaz…

— @Jokes de papa

Que dit un citron quand il braque une banque ?

Pas un zeste !

— @Jokes de papa

Le fils d’un homme noir à la plage : « Papa, papa, je peux jouer avec ton zizi ?

Le père : « D’accord, mais va pas trop loin »

— @Jokes de papa

Que fait-on aux voleurs de salades ?

On les tue…

— @Jokes de papa

Que faire lorsqu’un geek pleure ?

On le console

— @Jokes de papa

– Tu connais la blague du con qui dit non ?

– Non…

– …

— @Jokes de papa

Un jour, Dieu demanda au coca de coller…

et le Coca Cola…

— @Jokes de papa

Qu’est-ce qu’un chameau à trois bosses ?

Un chameau qui s’est cogné…

— @Jokes de papa

Quelle star demande toujours deux glaçon dans son verre ?

Michael Douglas

— @Jokes de papa
«    1 of 27    »

Tout sur les blagues courtes sur le sexe

Tout le monde aime rire, mais est-ce qu’on peut rire de tout et avec n’importe qui ? Difficile de répondre à la question sachant que tout le monde n’a pas été élevé dans les mêmes conditions, et donc n’a pas forcément le même degré de tolérance vis-à-vis de l’humour. Les blagues sexe sont parmi celles avec lesquelles il faut prendre des pincettes. Si la blague est comprise par tous, ce n’est pas tout le monde qui va l’apprécier. Généralement, les blagues sur le sexe sont considérées comme « macho » ou sexiste, car il faut bien l’avouer, ce sont les hommes qui en font le plus. Cela ne veut pourtant pas dire que les femmes ne sont pas portées sur la chose. Mais cela amène à se demander si les blagues salaces sont perçues de la même façon par les hommes ou les femmes. Et si c’est le cas, comment déterminer si une blague de cul est meilleure qu’une autre ?

Blagues sur le cul : Tout le monde aime, mais il y a des limites

Une blague parlant de cul peut être appréciée de tous si le contexte le permet. Cela peut être une blague qui évoque les ébats d’un mari et de sa femme, chose à laquelle tout le monde peut s’identifier. On peut y évoquer de différentes thématiques comme l’impuissance au lit, la taille du sexe, les infidélités, les MST et bien d’autres encore.
Mais il y a aussi des blagues sexe qui sont sensibles plus que d’autres. Il y a notamment les blagues sur les curés et les enfants, qui sont devenus de plus en plus courants. Pour un individu très porté sur la religion, il va sans dire que de telles blagues ne sont pas toujours considérées comme drôles. Mais, actuellement, on ressent un certain laxisme sur l’utilisation des blagues qualifiées de blagues cochonne. En effet, ce type d’humour « sale », est devenu le fer-de-lance de nombreuses humoristes comme Jean Marie Bigard. Cela fait 30 ans qu’il est sur scène et qu’il prône ce type d’humour. Bien évidemment, cela ne fait pas rire tout le monde, mais il a su trouver son public. Un public qui a rempli le stade de France, c’est dire si les blagues sur le sexe très salace ont un public plus large que l’on ne pensait.
Bien sûr, certaines de ses blagues ne sont pas conseillées au mineur, mais étant donné que le sexe est une affaire de grande personne, l’humour est approprié à un public adulte. En ce sens, on peut dire que les hommes et les femmes peuvent apprécier une blague de sexe, même si la tournure est très provocante. D’ailleurs, les nouveaux humoristes l’ont très bien compris, les blagues salaces qui choquent sont celles qui font le plus d’effet sur le public. En somme, les blagues de cul sont appréciables, mais dépendent du contexte.

Blague cochonne : le viol est-il un sujet tabou ?

On peut développer plusieurs contextes quand on parle de sexe, mais les plus difficiles à faire sont ceux qui parlent de viol. Quel que soit le pays ou la culture, le viol est un sujet très sensible.
Mais dans une société plus ouverte d’esprit, « est-ce qu’on a vraiment pas le droit de plaisanter sur le viol ? »Si on prend du recul, l’humour c’est quoi en faite ? N’est-ce pas le fait prendre une distance avec le réel ? Autrement dit un décalage, qui permet de se moquer d’une situation douloureuse et/ou provoquant l’effroi dans la réalité.
Le viol n’est donc pas un sujet tabou, mais plutôt un sujet sensible dont il faut bien choisir le bon endroit et le bon timing pour l’utiliser. Pourquoi est-ce le cas ? C’est un sujet sensible, car pour les femmes et surtout pour les victimes, cela évoque un moment douloureux, ce qui n’est pas vraiment facile à faire passer même pour un humoriste de talents. Pour ceux qui ont en fait l’expérience du viol, la simple évocation de ce crime peut refaire surgir leur détresse pendant l’acte. Alors, quand un homme tourne cet acte en dérision, le choix des mots est très important comme la manière de le présenter. Aussi, le problème des blagues sur le viol n’est pas leur sujet, mais le message de ces blagues.
Prenons un exemple : « Qu’est-ce qui mesure 25 cm et qui donne envie aux femmes de coucher avec moi ? » Réponse : « Mon couteau ». Voilà un exemple type de blagues de cul qu’il faut éviter. Elle évoque sans détour l’intention de violer même si cela est tourné à l’autodérision. À la place, on peut inclure cela dans un autre contexte que le viol, comme le « self défense » par exemple. Si un homme tente de vous violer, dites-lui ceci : « Je t’aime. Je voudrais faire un enfant avec toi ». Il va s’enfuir au courant.

Comment faire une blague sur le cul qui fasse rire ?

Que ce soit une blague sur le sexe ou un autre, le mieux c’est d’opter pour une blague courte. Plus les blagues de cul sont courtes, plus le lecteur ou l’auditoire peut comprendre la blague et en rire. Pour cela, il faut réfléchir à une matière intéressante et facile à utiliser dans toutes les circonstances, comme lors d’un entretien d’embauche ou pendant une réunion de famille. Certes, une blague de sexe se fait souvent entre amis, mais, si la blague fonctionne sur un grand public, c’est qu’elle est excellente. Sinon, il est aussi possible d’adapter la blague en fonction de la situation et du public. Il suffit de la reformuler pour éviter de trop choquer. On peut utiliser les faits d’actualité pour rendre la blague pertinente. L’inspiration c’est aujourd’hui une affaire de copier-coller. Beaucoup d’humoristes réutilisent une vanne d’une autre humoriste, mais en arrangeant celle-ci à sa sauce. Il est possible d’avoir recours au même procédé lorsque l’on crée sa blague. En outre, il faut essayer de faire une blague neutre, à savoir, une blague qui ne s’attaque pas à une communauté en particulier comme la religion ou la race.